Je suis maman ! Qu'est ce que je dois faire ?

Je viens d’accoucher ! Qu’est ce que je dois faire ?

Tout d’abord, je tiens à vous féliciter pour cette nouvelle merveilleuse aventure qu’est la maternité. J’ai moi même eu la chance d’avoir 2 magnifiques petites filles, qui me comblent chaque jour !

Cette article a pour objectif

Evaluation de la situation de départ – L’étape du miroir

Hé oui, on l’aime notre bébé, on le regarde, on lui souri, on lui parle, qu’est ce que l’on est heureuse ! On est fatiguée mais on est libre de ses mouvements, on ne roule plus dans son lit pour pouvoir en sortir, on se sent légère et surtout on sait mettre ses chaussettes et ses chaussures toute seule ^^ (Je parle d’expérience !)

Mais on ne peut pas s’empêcher de se demander comment est son ventre….

Je me rappèlerai toujours lors de mon premier accouchement, lorsque je me suis vue dans le miroir de la salle de bain, au sein du service de maternité. Ce beau petit ventre bien rond, qui hébergeait ma petite fille, il y a quelques heures encore, ressemblait à un tablier un peu trop large ou pour être gentille, « à petite ventre de 4 mois de grossesse, en moins ferme ». Je me rappelle m’être dit « Oh mon dieu, comme vais je récupérer ! » 😮

Imaginez ma stupeur, lorsque j’ai fait mon premier abdominaux hypopressif, pour évaluer l’attendu des dégâts ^^ … Le ventre semblait bien se rentrer puis en quelques secondes, et malgré toute ma volonté, celui-ci glissa vers le bas, comme de la neige sur un pare-brise, sous le soleil d’hiver….

 

On déclenche le mode guerrière !

La grossesse est un merveilleux voyage, ce n’est pas une maladie !

Je conseille fortement de rester active tout au long de la grossesse en travaillant sa mobilité, son cardio, mais également sa musculature profonde.

 

J’attire votre attention sur le fait de faire une préparation bien avant l’accouchement. En effet, votre bébé grandit et prend de plus en plus de place. Il en résulte une diminution progressive de votre mobilité et une modification de votre statique. Par ailleurs, vous êtes remplis d’hormones anabolisantes, pourquoi ne pas en profiter ?!?

 

Travail de la posture

Je conseille fortement de débuter dés le début, c’est à dire le lendemain de l’accouchement les abdominaux hypopressifs, toujours en position couchée et couplés à une contraction des muscles du plancher pelvien. En effet, il est important de réactiver, rapidement, toute la musculature de soutient, afin de retrouver le contrôle de ses sphincters mais également soutenir sa colonne vertébrale. Lorsque bébé était dans le ventre, il permettait indirectement le blocage de la colonne vertébrale